Activités

Diner des Ambassadeurs - 14 octobre 2013

Dîner des Ambassadeurs: 14 octobre 2013

L'Académie Libanaise de la Gastronomie organise à l'hôtel Al Bustan le lundi 14 octobre 2013 un dîner qu'il a été convenu d'appeler le "Dîner des Ambassadeurs".
Le but de ce dîner est de promouvoir au Liban les différentes cultures étrangères dont la gastronomie. Pour ceci, il a été demandé à chaque diplomate d'offrir un plat typique de son pays accompagné d'une chanson ou d'une musique nationale.

Discours de Cheikh Fouad el Khazen
Nos hôtes ce soir, sont douze ambassadeurs! Nous autres, les gastronomes libanais, sommes les invités. Cet événement particulier et original, est réédité après le grand succès encouru l'année passée. Au lieu d'offrir et de faire goûter nos mets à nos invités, les rôles sont inversés. Ce soir, ce sont nos amis les ambassadeurs qui ont voulu nous faire goûter aux spécialités de leurs pays.

Nos hôtes de ce soir sont (je cite par ordre alphabétique) :
S.E. Ricardo Larriera, Ambassadeur d'Argentine
S.E. Alfonso de Alecantro Massot, Ambassadeur du Brésil
S.E. José Miguel Menchaca, Ambassadeur du Chili
S.E. Georgina Mallat, Ambassadeur de Colombine
S.E. Achraf Hamdi, Ambassadeur d'Egypte (malheureusement absent ce soir)
S.E. Milagros HErnando, Ambassadeur d'Espagne
S.E. Giuseppe Morabito, Ambassadeur d'Italie
S.E. Jaime Garcia Amaral, Ambassadeur du Mexique
S.E. Raana Rahim, Ambassadeur du Pakistan
S.E. Hassan Dia, Ambassadeur du Paraguay
S.E. Suleyman Ozyldiz, Ambassadeur de Turquie
S.E. Dr. Marta Ines Pizzanelli, Ambassadeur d'Uruguay

L'Académie Libanaise de la Gastronomie est soucieuse d’affirmer la réputation de la cuisine libanaise. Elle œuvre sur son terroir d’origine pour la promotion d’une gastronomie Internationale et Libanaise de qualité.
Les membres de l’Académie, amateurs de bonne table et de bonne chair, apprécient et cherchent à découvrir de nouveaux horizons gastronomiques à travers la cuisine internationale.
Quel meilleur moyen que de s'adresser à vous, Messieurs les ambassadeurs, pour nous introduire aux saveurs de vos pays…

Ce soir, nos palais feront un véritable "tour du monde", grâce à votre participation. Nous vous en remercions et nous espérons que cet évènement très spécial et original deviendra une manifestation annuelle…

Je laisse la place à mon collègue et ami Walid Mouzannar, qui va brièvement introduire les plats que vous allez pouvoir déguster.

 

 

Menu du "Dîner des Ambassadeurs"
Organisé par l'Académie Libanaise de la Gastronomie
Lundi 14 octobre 2013, Hôtel Al Bustan

 

Empanadas de Carne

Ambassade d'Argentine

Empadão de camarão com   palmito

Ambassade du Brésil

Empanadas con Ahì

Ambassade de Colombie

Kouchari

Ambassade d'Egypte

Gazpacho

Ambassade d'Espagne

Pisto Manchego

Ambassade d'Espagne

Penne con melanzane,   pomodori secchi, mozzarella di bufala e basilico

Ambassade d'Italie

Pastel Azteca au Poulet

Ambassade du Mexique

Chipá Guazú

Ambassade du Paraguay

Dolma

Ambassade de Turquie

Pasculina

Ambassade d'Uruguay

Empanades au poulet

Ambassade d'Uruguay

Kebbé & Salade de chou

Académie Libanaise de la   Gastronomie

Sayadié

Académie Libanaise de la   Gastronomie

Tabboulé

Académie Libanaise de la   Gastronomie

 

Desserts :

Alfajores

Ambassade d'Argentine

Quindim

Ambassade du Brésil

Valle Nevado

Ambassade du Chili

Truffes chiliennes

Ambassade du Chili

Obleas et Arequipe

Ambassade de Colombie

Oum Ali

Ambassade d'Egypte

Şekerpare

Ambassade de Turquie

Glace au sahlab

Académie Libanaise de la   Gastronomie

Knéfé

Académie Libanaise de la   Gastronomie

Mhallabié

Académie Libanaise de la   Gastronomie

Vin rouge : Musar Jeune rouge 2011

Vin blanc : Musar Jeune blanc 20121

Les vins ont été gracieusement offerts par Château Musar

Le logo de l'ALG est le "jurn", aux couleurs du drapeau libanais.

C'est dans ce lourd mortier en pierre qu'autrefois se préparait la kebbé. La viande et le bourghoul étaient patiemment et longuement pilés et mélangés à l'aide d'un lourd pilon en bois, jusqu'à obtention d'une pâte tendre.

Au début du siècle, dans les maisons beyrouthines, celui-ci était placé au centre de la cuisine sur un carré de pierre "furné" de couleur jaunâtre, le dallage de la cuisine étant trop fragile pour supporter les coups.

Pendant que l'on tapait la viande, les enfants se faisaient une joie de se faire des petites tartines de "kebbé nayyé" (kebbé cru).