Activités

5 décembre 2011 - Diner au profit des "Restos du Coeur"

Cannot find galleries/activites/05-12-11 folder inside /home/icphp833/public_html/gastronomielibanaise.org/images/galleries/galleries/activites/05-12-11/ folder.
Admiror Gallery: 4.5.0
Server OS:Apache/2.2.24 (Unix) mod_hive/5.5 mod_ssl/2.2.24 OpenSSL/1.0.0-fips mod_auth_passthrough/2.1 mod_fastcgi/2.4.6 mod_bwlimited/1.4 mod_fcgid/2.3.6
Client OS:Unknown
PHP:5.4.45

L'Académie de la Gastronomie organise une fois par an un diner préparé par les membres, dont les bénéfices sont entièrement reversés au "Restos du Coeur".
Le diner a eu lieu le 5 décembre 2011, au Crystal Garden à l'Hotel Al Bustan.
Les bénéfices de cette année se sont élevés à 8.000 US$.

Voici le discours de Cheikh Fouad el Khazen, qui raconte tous les plats qui ont été préparés par les membres.

Messieurs les Ambassadeurs d’Espagne, d’Italie et de Turquie,
Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

D’abord un grand « ahlan wa sahlan » à vous tous, mes amis
Qui êtes aujourd’hui ici réunis

Ce dîner que nous avons voulu convivial et non officiel
M’a donné l’idée de vousprésenter sur un ton informel
Les nombreux plats et spécialités
Que les membres de l'ALG ont offerts et concoctés
Et c’est au Restos du Cœur que les recettes serons versées !

Walid Mouzannar en gastronome averti
A voulu tous nous mettre en appétit
Et durant le cocktail de bienvenue a préparé
Les délicieuses bouchées auxquelles vous avez goûté

Mais Walid n'a pas voulu en rester là
Et pour nous rappeler les bons petits plats
A mijoté une Makhlouta

Merci à Micheline Boulos de nous rappeler
La moujaddaret Loubieh, un plat si souvent oublié

Mona Chammas c'est indéniable,
La kebbet Samak est préparée de façon inimitable

Monette Chaya, fait une kebbé nayyé réputée
Fine, goûteuse, et bien sûr accompagnée
D'une traditionnelle salade de chou bien assaisonnée

A Anbara Dabbous je jette des fleurs
Parce qu’organiser un concours est une gageure
Elle donne le bon exemple en ayant préparé
Une friké bil djej, plat tellement libanais

Joumana Debbané, dont nous apprécions ce soir la présence
Par un hommos moussabbah et une salade se fait pardonner ses fréquentes absences…

Antoine et Nelly Debbas nous vous avons confié
Un plat bien orthodoxe, des sabbidej, délicieusement cuisinés

Rita Demerdjian, bravo pour la Sayadieh
Walid Mouzannar n'a qu'a bien se tenir! La relève est assurée

Seta Demerdjian de crainte de ne pas voir présentées
De délicieuses spécialités arméniennes si appréciées
Nous fait goûter ce soir, mais ce n'est pas si mal
Des aubergines "sweet & sour", un vrai régal

Jacqueline Emad, offre des feuilles de vignes aux boyaux
Et réussi à rendre ce plat bon et beau

Mario Haddad, a préparé
Une salade bien de chez nous : un fattouch libanais

Lina Hamdan toujours si dynamique
Le Hurr Ousboho est un plat Beyroutin si typique

Madeleine Helou, Merci pour le magnifique Ouzzé !
Je pense personnellement que c'est le clou de la soirée

Arlette Jabre, nouvelle intronisée, participe pour la première fois
Et nous prouve sa valeur de gastronome avec une Kebbet Sajieh avec Mohammara

Antoine Maamari en gourmet averti a sélectionné
Un assortiment de fromages bien libanais

Merci à Andrée Tayar car malgré ses petits ennuis de santé
De délicieuses aubergines ate’h a préparé
En plus d’une Kebbé arnabiyé

Gilbert Yared, en dernière minute, je t’en remercie
Tu as accepté d’offrir des légumes ateh, si bien servis
Il faut dire que sans ce typique plat libanais
Le menu n’aurait pas été complet

J'espère que vous allez également apprécier
La Fatté et la Hrissé que je vous ai préparées

Je voudrais aussi lever mon verre
A notre ami Michel de Bustros, qui nous est très cher
Merci Michel d’avoir bien voulu désaltérer
Avec la boisson des dieux nos gorges desséchées
Nous regrettons son absence parmi nous ce soir
Et espérons avoir bientôt le plaisir de le revoir

Bien sûr je n’allais pas oublier
Toutes les douceurs qui vous attendent sur le buffet

Vu que la Sainte Barbe hier était célébrée
Une Kamhiyé s'imposait
Walid Mouzannar nous l'a préparée

Et pour compléter la tradition de la fête à ce repas
Des atayefs bil Joz de Denise Arida

Lina Abboud, la Halawet el Jiben est un régal
Ainsi que la knéfé de Dany Geammal

Pia Chaaraoui offre une tarte à la mangue et des gâteaux au chocolat
Nous n'avons qu'une chose à dire: Merci Noura !

Arlette Hayek a préparé une Mhallabyé
Et Lydia Gargour une Osmanlié

Carine Husni a offert des Baklawas
En voyage ce soir… dommage, elle n’est pas là

Alice el Zein les bombes glacées, et le mille-feuilles au citron
Sont tant de belles innovations

Marlène Chidiac des petits gâteaux aux dattes
Et enfin moi-même, des ouwaymats

Je clôture en vous disant à tous merci
D'avoir bien voulu m'écouter jusqu'au bout mes amis

Et en espérant que chaque année
Ce dîner remporte ce même succès

Et maintenant que tout est dit
Le buffet est ouvert ! Je vous souhaite bon appétit !!!

Fouad el Khazen


Le logo de l'ALG est le "jurn", aux couleurs du drapeau libanais.

C'est dans ce lourd mortier en pierre qu'autrefois se préparait la kebbé. La viande et le bourghoul étaient patiemment et longuement pilés et mélangés à l'aide d'un lourd pilon en bois, jusqu'à obtention d'une pâte tendre.

Au début du siècle, dans les maisons beyrouthines, celui-ci était placé au centre de la cuisine sur un carré de pierre "furné" de couleur jaunâtre, le dallage de la cuisine étant trop fragile pour supporter les coups.

Pendant que l'on tapait la viande, les enfants se faisaient une joie de se faire des petites tartines de "kebbé nayyé" (kebbé cru).