Activités

15 mai 2010 - Concours des Ecoles Hôtelières 2010

Samedi 15 mai 2010 Tarek Khalil et Louis Zakhia (de la NDU/Notre Dame University, Nathalie Doumit et Nadine Rizk et de l'USJ/Université St. Joseph ainsi que Mujahed Kobbé et Rhéa Zakariou de l'Université du Balamand sont venus se présenter a l'IGE pour le "concours des Ecoles Hôtelières", organisé comme chaque année par l'Académie Libanaise de la Gastronomie.

Le jury était compose de : Anbara Dabbous (déléguée), Walid Mouzannar, Antoine Maamari et Lina Hamdan.

Les étudiants devaient préparer dans un laps de temps bien déterminé un plat de "coussa bi laban" (courgettes farcies au lait caille), ainsi qu'une création autour de la courgette de leur choix. Un panier de victuailles était a leur disposition (courgettes, riz, menthe, persil, farine, épices, etc…)

Pendant deux heures de temps, le jury a observe et analyse la méthode de travail, la dextérité, le savoir faire, et bien sur l'hygiène des étudiants durant leur travail.

Apres deux heures intensives et actives, les premiers plats étaient prêts et ont pu être goutes et analyses.

Article complet en PDF

Le logo de l'ALG est le "jurn", aux couleurs du drapeau libanais.

C'est dans ce lourd mortier en pierre qu'autrefois se préparait la kebbé. La viande et le bourghoul étaient patiemment et longuement pilés et mélangés à l'aide d'un lourd pilon en bois, jusqu'à obtention d'une pâte tendre.

Au début du siècle, dans les maisons beyrouthines, celui-ci était placé au centre de la cuisine sur un carré de pierre "furné" de couleur jaunâtre, le dallage de la cuisine étant trop fragile pour supporter les coups.

Pendant que l'on tapait la viande, les enfants se faisaient une joie de se faire des petites tartines de "kebbé nayyé" (kebbé cru).