Produits du terroir

Le mawared, des roses pour exalter les pâtisseries…

L'eau de rose est produite à partir de la distillation de pétales de roses. Très parfumée, elle est souvent ajoutée à la composition de crèmes, glaces et biscuits libanais.

Le mawared est obtenu à partir de la distillation de la Rose de Damas (Rosa Damascena L.). La récolte se fait de début mai à fin juin. Les roses sont cueillies délicatement à l’aube. La rosée du matin permet d’obtenir après distillation une eau plus concentrée.

Dans le cas d’une production industrielle, les pétales sont versées dans un alambic et recueillies grâce à la vapeur d’eau obtenue. L’eau de l’alambic est chauffée et la vapeur recueillie constitue l’essence de la rose.

 

La fabrication  maison

Pour fabriquer de l’eau de rose, il faut faire bouillir un quart de litre d'eau et y ajouter une poignée de pétales de roses. Laisser infuser hors du feu pendant vingt minutes puis filtrer l’eau de rose. La verser dans une bouteille hermétique stérilisée. Elle se conserve parfaitement durant sept mois.

 

 

 

 

Une recette avec de l’eau de rose : les maamouls préparés à Pâques et au Eid el Kebir

Temps de préparation : 1 heure

Temps de cuisson : 25 minutes à 180°C

Ingrédients (pour 50 maamouls) :

  • 400 g de semoule fine (firkha)
  • 100 g de semoule épaisse (smid)
  • 200 g de beurre
  • 10 cl d'eau de fleur d'oranger
  • 10 cl d'eau de rose
  • eau tiède

La farce

  • 200 g d'amandes ou de noix ou de pistaches mondées réduites en poudre
  • 100 g de sucre
  • 1 cuillère à soupe d'eau de rose
  • sucre glace

Préparation de la recette

Mélanger la semoule, le beurre fondu, l'eau de fleur d'oranger et l'eau de rose. Bien malaxer. Ajouter un peu d’eau tiède. Recouvrir le saladier d’un torchon humide ; puis, laisser reposer quelques heures. Ajoutez une petite tasse d'eau de fleur d'oranger et pétrir jusqu'à ce que la pâte se dessèche.

Pour la farce

Verser dans un saladier des amandes mondées. Passer au mixer puis ajouter le sucre et l'eau de rose.

Façonner des pâtons, puis les farcir.

Cuire dans un four préchauffé à 200°C environ 20 minutes. Les gâteaux doivent être légèrement marron.

Une fois refroidis, les saupoudrer de sucre glace. Les conserver dans une boîte hermétique.

Le logo de l'ALG est le "jurn", aux couleurs du drapeau libanais.

C'est dans ce lourd mortier en pierre qu'autrefois se préparait la kebbé. La viande et le bourghoul étaient patiemment et longuement pilés et mélangés à l'aide d'un lourd pilon en bois, jusqu'à obtention d'une pâte tendre.

Au début du siècle, dans les maisons beyrouthines, celui-ci était placé au centre de la cuisine sur un carré de pierre "furné" de couleur jaunâtre, le dallage de la cuisine étant trop fragile pour supporter les coups.

Pendant que l'on tapait la viande, les enfants se faisaient une joie de se faire des petites tartines de "kebbé nayyé" (kebbé cru).